AILITE HANDICAPS

Ce que désirent avant tout les parents d’enfants handicapés c’est qu’ils puissent acquérir un minimum d’autonomie personnelle et pourquoi pas professionnelle. Bien entendu, chaque enfant est différent et nous sommes contraints d’adapter notre travail à chaque forme et degré de handicap.
 
Ce qui est commun au travail que nous faisons avec l’ensemble de nos élèves présentant des handicaps, qu’ils soient autiste, asperger, épileptiques, phobiques scolaires, dyslexiques etc… c’est qu’il faut prendre appui sur les intérêts et les motivations de l’élève, prévoir régulièrement des temps de pause organisés avec une activité appréciée, afin de lutter contre les décrochages d’attention et la fatigabilité.
 
Pour la prise en charge de ces enfants, nous faisons appel à un personnel pédagogique spécialisé, formé aux sciences de l’éducation et à la prise en charge des problèmes particuliers inhérent aux enfants souffrant de handicaps.
 
Ces enseignants sont choisis pour leurs compétences mais aussi et surtout pour leur capacité à restituer leur savoir et à s’adapter aux handicaps de leurs élèves.

 

AUTISME :
L’autisme est un trouble envahissant du développement qui apparaît précocement au cours de l’enfance et persiste à l’âge adulte. Il se manifeste par des altérations dans la capacité à établir des interactions sociales et à communiquer, ainsi que par des troubles du comportement. Les personnes souffrant d’autisme semble souvent isolées dans une sorte de monde intérieur.
 
Quelques exemples du travail de nos enseignants : 
 
Structurer le temps, le lieu et les activités de l’enfant  et utiliser un emploi du temps journalier visuel pour rendre prévisible la journée et limiter l’anxiété
 
Travailler la compréhension et prendre appui sur des actions concrètes : perception et compréhension liées au concret des situations et au vocabulaire de la vie de  l’enfant
 
Lecture et écriture : travailler l’assemblage des syllabes en correspondance avec des images, proposer un mémento pour faciliter la mémorisation de mots ou d’expressions, utiliser des textes simples voir parfois en dessous des capacités de décodage
 
 
SYNDROME D'ASPERGER :
Le syndrome d’Asperger est un trouble neurologique du spectre autistique qui touche le cerveau et qui fait partie des troubles envahissants du développement. Les garçons sont davantage exposés que les filles (environ 4-5 fois plus). Les causes de la maladie sont inexpliquées, bien que le facteur génétique (hérédité) soit souvent mis en avant.
Les troubles associés au syndrome d’Asperger résultent d’une mauvaise transmission entre la réception et le traitement des informations au niveau du cerveau. Cette anomalie entraîne une perception différente de la vie et du monde qui l’entoure, et des anomalies dans les interactions entre personnes.
 
Quelques exemples du travail de nos enseignants : 
 
L’élève Asperger  présente de grandes difficultés pour comprendre les consignes, il est donc important de bien vérifier qu’il les a assimilées.
Les enfants Asperger ont une excellente capacité de lecture globale ou de reconnaissance des mots : la lecture en tant que telle n’est pas un problème pour l’enfant Asperger. Cependant, la compréhension du langage est pauvre, l’enseignant devra quelquefois donner un exemple, tenter de représenter par un schéma le problème posé pour mieux lui faire comprendre, ou faire le début de l’exercice à sa place.
Les enfants Asperger sont fréquemment inhabiles physiquement, ils auront besoin au départ d’une aide physique pour repasser les lettres et écrire des lignes. Ils devront s’entraîner souvent pour pouvoir écrire les cours en classe.
 
 
EPILEPSIE
L'épilepsie est une maladie neurologique qui se caractérise par un fonctionnement anormal de l'activité du cerveau. Elle se traduit par la répétition de crises imprévisibles et souvent très brèves. Ces crises peuvent prendre différentes formes et varier en intensité
 
Quelques exemples du travail de nos enseignants : 
 
Pour les enfants épileptiques,  il faut assurer un suivi régulier, porter une attention particulière à leurs troubles, que ce soient de compréhension de lecture, des troubles en écriture et en arithmétique et leur faible niveau de connaissances générales. Un point important aussi pour l’enseignant : connaître la « gravité » de l’épilepsie de l’enfant et ses fréquentes manifestations.
 

 

PHOBIE SCOLAIRE
Alors qu'ils aiment les études et sont désireux d'apprendre, les enfants ou les adolescents atteints de phobie scolaire ressentent une angoisse massive et incontrôlable face à leur établissement (école, collège, lycée ou faculté) et à l'environnement scolaire, qui les met dans l'incapacité de se rendre en cours. Il en résulte un absentéisme scolaire important.
 
Quelques exemples du travail de nos enseignants : 
 
L'enfant garde le gout des apprentissages scolaires et ne refuse pas de travailler à la maison, dans ce cas, AILITE se substitue à l’Etablissement scolaire et à l’aide du CNED, accompagne l’enfant dans toutes les matières, tout au long de sa déscolarisation, tout en préparant sa re-scolarisation si c’est possible.